Attention aux étirements passifs




👩🏽‍🏫 Oui, on peut se blesser à cause des étirements passifs ! Voici quelques informations importantes à savoir sur les étirements travaillés en passif ( immobiles, relâchés ) issues des dernières recherches scientifiques : . 🚫 Pour les personnes qui présentent une hyperlaxité, ils sont à bannir. Il est préférable de travailler des étirements qui engagent les muscles également pour protéger les tissus du corps. 🚫 Des étirements passifs qui durent plus de 30secondes peuvent engendrer des lésions et fragiliser les tissus. Essayez donc de changer de posture après trois respirations. 🚫 Un étirement passif essore le muscle, ce qui favorise l'elimination de déchets, mais diminue l'oxygénation. Un muscle non oxygéné perd donc en force et en explosivité. Si vous pratiquez les étirements passifs avant un sport intense, vous perdez donc en compétence, et vous favorisez les risques de blessures comme la tendinite, l'entorse et les élongations ou claquages. Avant un sport intense, mieux vaut s'étirer de manière dynamique ( étirement dans le mouvement )

🚫 Travaillés en fin de cours, ils ne permettent pas de réduire les douleurs de courbatures. Les courbatures sont dues à des microlésions (trous) musculaires qui apparaissent pendant l'effort. Si vous étirez les muscles à chaud à la fin de la séance, vous agrandissez ces lésions. Pas de diminution de la douleur et risque de fragiliser le muscle et de se blesser à la longue. . 🙏🏼 Chez yogamoov, on ne vous laisse pas plus de 30 secondes dans chaque posture, et on alterne les étirements passifs, dynamiques et actifs. Les Échauffements sont cohérents avec la suite du cours.

@ Follow me 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Juliette Vinay / Yoga Moov