La transmission orale




Quelque soit le sport que vous enseignez, vous êtes payé pour guider vos élèves en leur donnant un maximum d'informations, en leur livrant vos connaissances et votre expérience.

Rien de pire qu'un cours où le professeur vous regarde avec des yeux de merlan frit, en vous laissant seul, dans le silence, face à vos incapacités, vos doutes et votre manque de savoir-faire.


Les indications anatomiques

Un professeur rassurant est un professeur qui semble maîtriser son outil, et l'outil du sportif, et bien c'est son corps.

Vous ne feriez pas confiance à un dentiste qui ne sait où sont placées les molaires !!

Les élèves font d'autant plus confiance à un enseignant qui semble calé en anatomie.

Si vous avez suivi une formation qui était présentait un contenu léger à ce niveau-là, ou si vos connaissances commencent à dater, remettez votre savoir à jour et replongez-vous dans les planches d'anatomie.

Youtube regorge également de vidéos de présentation des muscles, des os et autres articulations.

Lorsque vous donnez vos cours, expliquez ce qui se passe à vos élèves : quel muscle est engagé dans tel élément technique, lequel est étiré... Qu'est-ce qu'il se passe au niveau mécanique quand on réalise tel ou tel mouvement... etc...

En plus, vous leur apprendrez sûrement des nouveaux mots pour enrichir leur vocabulaire, et vous les aiderez à développer leur conscience corporelle, et leur lien corps-esprit n'en sera que plus renforcé.


La posturologie

Le professeur de sport n'est pas médecin, en revanche, il participe de manière préventive pour éviter certaines blessures qui sont liées à une mauvaise posture.

Des mouvements répétés des centaines, voire des milliers de fois, en étant mal placé, font partie des causes de blessure ( entorse, déchirure, claquage, dysphasie, hernie discale, et j'en passe... )

Enrichissez votre pédagogie en guidant les élèves dans chaque élément : comment leur corps doit être placé pour respecter l'axe du corps ? Comment se positionner correctement ?

Si vous ne maîtrisez pas ce sujet non plus, qu'à cela ne tienne. Internet regorge d'informations dans tous les domaines, et de nombreux ouvrages existent également sur le sujet.


Les options et adaptations

Pour chaque élément technique, vous pouvez également donner des options plus simples ou plus difficiles pour que chacun y trouve son compte.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à lire l'article : un professeur adaptable, qui vous donnera des idées pour devenir un enseignant de qualité, et animer des cours tous niveaux.


La philosophie

Être professeur, c'est aussi transmettre une philosophie, un point de vue, un savoir issu de votre culture personnelle ou de votre expérience.

Vous êtes un porte-parole et vous pouvez en profiter pour diffuser des idées, des valeurs, des connaissances qui peuvent servir à certains de vos élèves.

A chaque cours, demandez-vous ce que vous voulez transmettre aujourd'hui, de quoi vous avez envie de leur parler ?

Vous pouvez également faire une petite méditation de début de cours pour les amener à se calmer et en profiter pour divulguer une idée, ou encore pour poser une intention de début de cours, histoire de les prévenir de l'objectif psychologique ou spirituel du jour.

Bref, ne laissez pas vos élèves dans le silence, ou évitez de donner des indications vaseuses et vides de sens comme ça: « Faîtes comme moi », « Mettez la main là... », « hum..hum.. C'est bien ! »


Chez Yogamoov, on forme les professeurs à la transmission orale, afin qu'ils parlent autant d'anatomie, de posturologie que de philosophie, sans arrêt, pendant une heure.

On utilise des méthodes concrètes pour les amener à diversifier leur pédagogie et à informer de manière concise.

Si vous voulez en savoir plus sur nos formations, cliquez sur ce lien.

@ Follow me 

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Juliette Vinay / Yoga Moov